“Saisir de nouvelles idées et de l’ingéniosité. Faire de notre mieux aujourd’hui et demain.”

Blogue

2015 est une année remplie de promesses pour l’industrie du Gaz naturel liquéfié (GNL) en Colombie-Britannique

Malgré une forte baisse des prix mondiaux du pétrole, on s’attend à ce que 2015 soit une grande année pour l’industrie du GNL en C-B. La croissance future et le potentiel d’investissement de cette industrie demeurent importants comme le montre les plans d’action de la C-B en allant de l’avant avec plusieurs projets majeurs de GNL.

Actuellement, la C-B possède 18 offres pour des opérations d’exportation de GNL. Un de ces projets est la proposition de développement et d’exploitation du Projet Tuck Inlet GNL de la Côte Ouest du Canada (COC GNL) dans les limites de la ville de Prince Rupert. Ce projet fait appel à cinq barges flottantes aussi bien qu’à des installations de support terrestre qui produiront puis stockeront le gaz naturel liquéfié, avant de le transferer sur des bateaux pour le transport. Six Certificats d’Évaluation Environnementaux Provinciaux ont aussi été publiés pour des projets de GNL incluant le projet GNL de Kitimat et le projet de la Crique Bish. En outre, plusieurs accords sur les profits de pipeline avec les Premières Nations ont été signés, consolidant ainsi les bases de la construction des nouveaux pipelines qui pourront transporter le gaz naturel de l’intérieur de la C-B aux installations GNL situées sur la côte.

Rich Coleman, le Ministre du Développement du Gaz naturel, est certain que « Nous avons fait le travail nécessaire pour s’inscrire dans le marché mondial du GNL et apporter de nouveaux revenus, des emplois et la sécurité économique aux residents de la C-B. » Dans un récent commentaire, il a déclaré que, « la nouvelle activité de forage en amont de notre secteur démontre que les investisseurs restent confiants quant au potentiel du gaz naturel à long terme en C-B. L’une de nos plus grandes ventes de terrain de la Couronne de notre province de l’histoire s’est produite à la fin 2014 avec une industrie contribuant à plus de 209 millions de $ pour des droits d’exploration seulement. »

Le gouvernement de la C-B a établi un cadre législatif compétitif permettant l’entrée des grandes entreprises de GNL et de ses investisseurs, beaucoup plus sûrs et confiants en cette industrie croissante. Durant la récession pétrolière actuelle, l’implication continue de la C-B a été vitale et a assuré que l’industrie du GNL en C-B continuera de prospérer en 2015.

Beaucoup d’équipes de management d’investissement comme celle de ROI Land Investments, Ltd. voient aussi l’industrie du GNL en C-B prospérer dans l’avenir. Plus de 100 000 nouveaux emplois pourraient être créés au cours de la prochaine décennie dans le secteur du GNL. La croissance continue et l’expansion de l’industrie du GNL en C-B sont prometteurs et assurent que beaucoup de petites communautés du Nord de la C-B, comme celles de Kitimat et de Terrace, continueront de prospérer, de se développer et de grandir.

“Nous avons assez de gaz naturel pour alimenter notre monde pendant les 150ans à venir, » a annoncé Rich Coleman dans un commentaire datant de janvier. « J’attends avec impatience la remarquable année 2015 pendant laquelle nous allons réinventer une industrie arrivée à maturité et ainsi rentrer dans l’histoire de la prochaine réussite économique du Canada. »


Nous encourageons un débat ouvert sur ce sujet, mais nous vous demandons de suivre nos directives pour respecter les standard communautaires. Des attaques personnelles, un language inapproprié et des commentaires hors sujet peuvent être supprimés.